MyGaloo

Information et Communication (Information et Communication)

Pas d'événement à venir

Événements à Marseille Actualités à Marseille

Sponsorisé

Cette publicité est sponsorisée.
Pour en savoir plus, cliquez sur ce lien.

Accueil Mur Commentaires Actualités Événements Soutenir Adhésions Nous contacter
Enjeu de la digitalisation de l’expérience locale

Enjeu de la digitalisation de l’expérience locale

Le 13 janvier 2017 facebook
Partager sur 

Les enjeux de la digitalisation de l’expérience locale


Le numérique représente un levier de modernisation de l’action publique et d’aménagement du territoire. Ainsi, le numérique constitue une réelle opportunité de transformation de la vie locale et du service public.

Les citoyens  font un usage quotidien des outils et services numériques pour gérer leur vie, tandis que les entreprises et des associations considèrent le numérique comme un levier majeur de simplification. Les pouvoirs publics, et notamment les collectivités territoriales, ne peuvent rester en retrait de cette transition numérique en marche.


En effet, la baisse des dotations aux collectivités engendre de facto la nécessité de revoir les postes de dépense.  A l’heure où les citoyens sont de plus en plus exigeants quant à la tenue d’un service public de qualité, il n’est pas question pour les élus locaux de réduire les dépenses d’investissement.  Le numérique permet de gagner en efficience et de réduire les coûts de fonctionnement  dans un contexte très contraint financièrement.

Faire vivre le territoire

De la même manière qu’une commune doit aménager les espaces pour favoriser le commerce, les transports, elle  doit travailler l’image de sa ville sur internet. Afin de favoriser les activités économiques touristiques et culturelles du territoire.

Made in terroir

La bonne santé des entreprises, artisans, commerçants, agriculteurs locaux est devenue une priorité en ces temps économiques difficiles.  Ainsi, les politiques publiques locales ont vocation à faciliter le développement économique des acteurs de leurs territoires.


exemple aixois mygaloo.jpg

Gagner en visibilité

A l’heure où les marques territoriales ( AOP, AOC, IGP, etc..) fleurissent un peu partout en France et dans le monde, elles impactent fortement la stratégie touristique des territoires et donc des acteurs concernés. Toutefois ces protections juridiques n’ont un intérêt que si les produits du terroir gagnent à se faire connaître.




Pour les acteurs de la vie locale, les outils numériques comme un site internet, une page Facebook, ou une adresse Google my Business, peuvent contribuer à un gain de visibilité auprès d’un public local ou composé de touriste. Toutefois cette visibilité a un coût non négligeable,  et tous les acteurs ne peuvent investir dans ces outils. D'autant plus que ces outils favorisent fortement la croissance des entreprises américaines du numérique au détriment du développement local.


Pour une collectivité locale la promotion des produits du pays participe au rayonnement culturel du territoire. Par exemple les célèbres calissons d’Aix en Provence, sont un ambassadeur de poids au côté des monuments de cette ville. Toute une économie tourne autour de cette friandise. Ainsi la ville propose sur le site internet de l’office de tourisme une présentation du produit et les lieux où il est possible d’en acheter.  En parallèle, la collectivité a choisie de favoriser également lactivité associative de l'agglomération. Il faut dire qu’avec 70% d'événements proposés par les associations du territoire, c’est une véritable vitrine pour le Pays d’Aix.


Faciliter le développement de projets

Pour un territoire, il est également indispensable de proposer des outils de financement de projet associatif ou entrepreneuriaux.  Aujourd'hui il existe des solutions dématérialisées telles que le crowdfunding ou le don en ligne.  Pour les porteurs de projet , c’est l’occasion de lever des fonds. C’est également la possibilité pour les commerçants  et les associations de se faire connaître auprès des habitants.  Enfin les acteurs de l’économie et de la culture ont une  faculté supplémentaire  d’échanger. Cela aura pour conséquence par exemple la création de partenariat ou de sponsoring .

Ainsi grâce à ces nouveaux outils les collectivités locales ajoutent une corde à leur arc, pour favoriser le développement du territoire


Pour la collectivité territoriale un site internet permet d’engager une démarche d’accompagnement des acteurs de la vie économique et touristique locale. Néanmoins un réseau social sera plus efficace,  dès lors qu’il sera nécessaire de multiplier les services :   moteur de recherche, actualités de la vie locale, événements, plateforme de don associatif, ou de crowdfunding,  d’infos pratiques. Un réseau social  réussi se veut un point d’entrée incontournable sur Internet et un carrefour d’audience et d’échange pour les citoyens et les acteurs du territoire.


Du pain et des jeux

La valorisation du territoire en termes économiques, touristiques et culturels passe également par les événements qui s’y déroulent. Salon, concert, spectacle, rencontre, journées qu’ils soient à destination d’un public composé de professionnels ou de particuliers, leurs réussites sont révélateurs de l’attractivité d'un territoire.

Contrairement à l’antiquité, les événements populaires ont la nécessité d’être envisagés dans une démarche qualitative de longue durée.  Les collectivités vont participer à leur promotion et à leur organisation.


Aujourd'hui, un événement programmé doit être au cœur d’une dynamique territoriale. Il peut être le fruit d’une tradition , d’un diagnostic, d’une démarche citoyenne ou d’une volonté  politique.  Pour les organisateurs d'événement, Il est indispensable de rassembler, en faisant participer les associations ainsi que les collectifs locaux. Il faut échanger, en ayant la volonté d’initier une dynamique, de fédérer des partenaires  commerçants, TPE, PME, et parfois même des grands groupes. Un événement subventionné par la collectivité se doit d’être propices au dynamisme économique  social et culturel du territoire.




Exemple : Le marché de Noël de Strasbourg

  • Coût de l’organisation : 2 millions d’euros

  • Visiteurs : 2 millions de personnes

  • Retombées financières dans l’économie locale : 250 millions d’euros

Source : Observatoire régional du tourisme d'Alsace



La digitalisation des outils permet de faciliter la tenue d’une manifestation. Ainsi le choix d’une solution de billetterie en ligne comme MyGaloo  est un facteur clé de succès  qui influe sur la fréquentation, quel que soit l'événement proposé (gratuit ou payant). Il est indispensable pour un événement de générer des recettes ou des visites, s’il souhaite perdurer.

L’organisation sera clarifiée, des donnés pourront être rassemblées pour justifier ou non d’un soutien de la collectivité pour les éditions suivantes.


Pour les événements de notoriété moindre, la publicité à travers divers outils numériques peut favoriser leurs réussites en terme de fréquentation.

Par exemple, pour les événements associatifs la création d’une base de contacts par l’organisateur  permet d’informer les sympathisants de la tenue d’une manifestation.

Un portail soutenu par la  commune peut également favoriser la communication auprès des habitants ou des touristes de passage.


Communiquer et s’informer

La mise en place d’une digitalisation de la vie locale par une collectivité s’accompagne d’un enjeu majeur d’information des citoyens, des entreprises ou des associations.  

En effet  la collecte et la mise à disposition de données et d’information constituent une étape incontournable pour les collectivités locales souhaitant développer leur tissu économique, touristique et culturel .



vie-locale 2.jpg


L’animation du territoire


Aujourd'hui de nombreuses collectivités territoriales disposent d’un journal local, mensuel ou trimestriel. Cette information fournie gratuitement aux citoyens est l’occasion de maintenir un rapport de proximité. En parallèle, mettre en place un réseau social permet de renforcer cette proximité. Il permet de donner la parole aux entreprises, aux associations ou aux citoyens et de créer une actualité.  

L’actualité d’un territoire est une donnée essentielle, dès lors que de nouveaux habitants ou entrepreneurs  souhaitent s’installer ou créer des activités nouvelles.

Tous les acteurs n’ont pas la capacité de maintenir une actualité constante. Par contre l’ensemble de ces acteurs ont la possibilité de créer une information riche et utile pour les citoyens.

La Commune peut favoriser l’émergence d’un fil d’actualité local en fournissant une “plateforme" aux acteurs souhaitant s’investir. Cette actualité permet de développer une véritable communication sur la durée.

Accompagner une politique d’évaluation locale

La mise en oeuvre de politiques à destination du soutien de l’activité économique touristique, culturelle locale nécessite une évaluation.


D'une part il s’agit de mesurer leurs efficacités. Cette évaluation peut apprécier l’activité numérique  d’un acteur ou d’un événement sur l’économie locale.

Dans le cadre d’un événement plusieurs raisons expliquent cette volonté.

Pour les organisateurs, il s’agit de conforter un événement.

Pour les partenaires, notamment les départements de la communication et du marketing, il est nécessaire de  justifier le soutien financier à la manifestation.

Les décideurs locaux souhaitent disposer des informations nécessaires pour pouvoir choisir les opérations auprès desquelles intervenir et déterminer le niveau de cette intervention…


D'autre part il est nécessaire d’avoir un outil d’évaluation collectant des données homogènes.  Aujourd'hui disposer de données est un exercice relativement simple, en revanche la force d’une évaluation efficace consiste en des sources fiables, et une bonne analyse.


Ainsi, la mise en place d’outils permettant d’encadrer la récolte des données facilite ce travail d’évaluation. Ces outils sont aussi l’occasion de renforcer les données présentes sur un site d’open data, afin de garantir son exhaustivité.


Une ressource soumises à des règles de bonne pratiques


L’ouverture d’un portail local permet de recueillir des données à caractères personnelles. Pourtant celles-ci sont soumises à un régime juridique particulier et la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil) veille à sa bonne application. Pour les collectivités, il est indispensable de respecter plusieurs principes.


  • La sécurité des données personnelles du citoyen

  • La légitimité de la collecte des données

  • La durée de conservation

  • Le conservation des données: dans le cas d’un cloud computing, il est indispensable que le service soit implanté dans l’UE pour respecter les règles de propriété des donnés



Enfin, les personnes auprès desquelles des données sont collectées doivent être informées de la finalité du traitement et savoir si le recueil des informations est obligatoire ou facultatif. Il faut également que les usagers et les agents puissent accéder à toutes les informations que détient la collectivité sur eux dans ses fichiers et, si besoin, aient la possibilité de demander leur rectification. Enfin, ils peuvent s’opposer à figurer dans des fichiers s’ils invoquent un « motif légitime ».


Usages et promotion des usages

La formation constitue le pilier permettant une utilisation efficace des nouveaux outils numériques. A l’image des entreprises, il est indispensable lors de l’introduction de nouveau outils de procéder à la formation des interlocuteurs principaux. Le nouvel outil doit favoriser la productivité. En revanche  il ne peut pas être une nouvelle contrainte pour les agents. La mise en place de formation à destination du personnel ne fait aucun doute. Aujourd'hui les managers et les élus  l’ont bien compris.


Toutefois la mise en place de nouveaux outils numériques,  comme un portail nécessite aussi de former les principaux usagers.  Trop nombreux sont encore les utilisateurs, (citoyens, commerçants, associations) loin d’être des digital natives. Ils n’utilisent pas ou peu ces ressources numériques mises gratuitement à leur disposition. En effet ils n'accèdent pas à ces nouveaux outils faute de pouvoir les maîtriser. Pourtant la mise en place de formations, adaptées aux  besoins des usagers pour qu'ils s'approprient ces outils,  apparaît  être une évidence.


Ainsi les besoins ne seront pas les mêmes selon le public. Les seniors, ont surtout besoin d'être rassurés et accompagnés pas à pas dans cet univers qui leur est parfois  totalement étranger. Par exemple, la peur d’utiliser les moyens de paiement sur internet reste encore vivace dans cette frange de la population.  


Pour les plus jeunes qui ont grandi au milieu des téléviseurs, ordinateurs, consoles de jeux, écrans de smartphone et de la dématérialisation des contenus, le rapport à la culture est totalement différent de celui des générations précédentes. Néanmoins ils ont besoin d'être accompagnée dans le choix des outils et de leurs pertinences.


Quoi qu’il en soit, la formation est la clef de la mise en place réussie d’un service digitalisé.


MyGaloo pour un territoire s’est :

  • Une plateforme de financement participatif pour les associations et les entreprises locales

  • Un système de billetterie professionnel pour augmenter les recettes des associations

  • Des outils de communication pour partager ses actualités, ses événements et animer sa communauté

  • Une réseau social pour améliorer les visibilités de ses communications et rendre le citoyen acteur de la vie locale




En poursuivant votre navigation sur MyGaloo.fr, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêts.
OkEn savoir plus